anahata

4._Le chakra du cœur (Anahata)

 

Le chakra du cœur est situé derrière le sternum au niveau du cœur, la glande endocrine reliée est le thymus, cette glande se charge d’animer et de renforcer le système immunitaire. Les organes représentés sont le péricarde, le cœur, les poumons, le système circulatoire et respiratoire, les épaules et les bras. Les dysfonctionnements sont l’angine de poitrine, l’infarctus du myocarde, l’arythmie cardiaque, les problèmes des poumons, l’hypertension, la tuberculose, l’asthme, la bronchite et les problèmes immunitaires.

C’est le centre de l’amour inconditionnel, c’est ici où naît l’amour envers soi et les autres sans attente et sans condition. C’est aussi le centre de la compassion et de l’altruisme. S’aimer tels que nous sommes, aimer les autres tels qu’ils sont, voir la réalité telle qu’elle est sans la teinte de nos émotions.

Dans un extrême, le déséquilibre de ce chakra peut provoquer des difficultés à maintenir des relations amoureuses stables, une incapacité à donner de la tendresse et de l’amour envers soi et les autres. Il y a attachement aux émotions et à la prise des décisions importantes à cause des émotions ressenties.

Dans l’autre extrême, nous devenons trop sensibles et concernés par les besoins des autres, en nous oubliant et en passant les autres en premier, ce qui nous fatigue. C’est aussi vouloir sauver le monde pour alimenter notre ego parce que nous sommes attachés aux autres, donc recherche de reconnaissance et d’amour à travers eux.

Dans l’équilibre, il y a développement de la compassion, de l’amour sans condition ni attente,  solidarité, joie, paix, union et compréhension. Nous dépendons moins  de l’extérieur et des gens, nous développons  la capacité de se donner de l’amour sans étendre de le recevoir des autres, ainsi que la capacité à guérir les blessures de haine et de douleur.   L’ego est dissout à travers l’amour, nous comprenons que le bon et le mauvais existent et sont nécessaires pour notre évolution, c’est passager. Il y a détachement envers les autres, envers les émotions et les situations. C’est s’aimer de façon juste, c’est aimer les autres en étant détaché. Dépendre de ses propres choix, les assumer parce que nous comprenons que nous sommes responsables et les acteurs de notre destinée.

Référence au manuel de yoga : Les postures qui nettoient et équilibrent ce chakra sont toutes les postures qui permettent l’ouverture de la poitrine comme les flexions vers l’arrière p. 53 à 68. L’exercice Hridaya mudra.

 Chakra suivant: Gorge (Vishuddhi)                                                        Retour