Comment savoir que le yoga fonctionne?


La practique du yoga dans  les moments de détresse

 

Souvent, les étudiants qui viennent à mes cours me demandent : comment peut-on savoir que le yoga fonctionne?

D’abord, le yoga aide à guérir nos bobos, c’est-à-dire les mauvais comportements, nos attachements, nos addictions, en somme, tout ce qui cause la souffrance. Le yoga, en tant que «processus», permet de retrouver qui nous sommes véritablement, de faire connaissance avec notre soi profond et d’être en contact avec les autres et l’énergie universelle. Or, afin que cela soit possible, il faut une pratique régulière, sincère et qui s’étale sur des années.

Pour savoir si le yoga que nous pratiquons dans nos cours fonctionne, ce n’est pas en faisant une posture difficile que nous le saurons. En fait, c’est dans notre vie de tous les jours que nous en verrons les bienfaits. Puisque c’est en observant comment j’agis avec moi-même et avec les autres, et en observant comment j’agis dans les situations qui me font réagir et monter des émotions négatives que j’arriverai à accepter, à changer et à évoluer, avec amour et compassion. Vous allez constater comment vous avez agis différemment : ce qui auparavant causait de la colère, aujourd’hui vous fait rire, par exemple une remarque venant de votre patron ou collège de travail. Ce qui auparavant vous faisait perdre patience, aujourd’hui vous détend, comme par exemple, une file d’attente. C’est à travers les expériences de tous les jours que vous constaterai les changements. J’ai eu la chance d’expérimenter le tremblement de terre au Népal et pendant, durant et après les secousses, j’observais ma respiration, les sensations de mon corps, j’observais mes pensées (ce discours intérieur), mes émotions, c’était très particulier, des fois j’avais l’impression qu’etre que de la respiration. Mais, j’ai aussi observée comment je me sentais quand on devait dormir très collé au sol pour se réchauffer, quand je sentais mauvais parce que pas d’eau, pas de papier de toilette, rien pour se nettoyer, quand on devait partager le peu de nourriture ou quand il commençait à pleuvoir pendant qu’on essayait de dormir à l’extérieur. C’est en passant avec aisance, acceptation, humour (et oui, on a ri, pleuré), foi que je me suis rendu compte où était ma pratique et où était mes limites et ma force.

La vie nous offrira les expériences nécessaires pour expérimenter et travailler ce dont nous devons travailler, cela peut être d’affronter une peur, pardonner, foncer, assagir, aimer, changer, etc. Le yoga nous aide à accueillir chaque situation sans la juger, sans résister, et comme une opportunité pour guérir et pour grandir en regardant la situation et ses options avec espoir. Vivre ainsi est possible parce que nous avons les outils intérieurs pour y faire face avec détente, amour et équanimité. Au Népal, mon professeur me disait souvent qu’il faut être dans l’action tout en étant détendu. Avec le temps, le yoga nous aidera à trouver cette détente intérieure qui nous aidera à passer à travers les épreuves avec acceptation et contentement.

Soyez moins attaché aux postures, surtout celles que vous pouvez très bien exécuter (bien sûr, les postures sont le premiers pas à une prise de conscience du corps, pensées et émotions, mais nous ne devons pas en rester là), et observez-vous plutôt dans chaque situation, observez votre respiration, vos émotions, vos pensées et observez comment vous agissez. Avec la pratique, vous allez être vous-même, en agissant avec amour pour votre bien et le bien des autres. Observez comment vous changez et accueillez ce changement. Et oui, le yoga nous amène vers le changement, vers une prise de conscience de l’impermanence de la vie, vers le détachement, vers le bonheur sans teinte et identification.

Pour plus des information de mes expériences au Népal, visites  mon profil facebook.

Swami Saranyananda Saraswati.

 


Comments

Comment savoir que le yoga fonctionne? — 2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.